Choisir la voie de l’apprentissage...

C’est faire le choix de l’acquisition des compétences d’un métier en partageant sa formation entre l’entreprise et le CFA. Cet accompagnement vers l’emploi partagé entre l’apprenti(e), l’entreprise et les formateurs de l’apprentissage est un engagement fort et d’excellence. Il implique un investissement au travail important aboutissant à l’obtention d’un diplôme professionnel identique à celui d’un parcours scolaire classique.

L’apprentissage c’est également, comme l’a précisé le législateur :

  • Concourir au développement des connaissances, des compétences et de la culture nécessaires à l’exercice de la citoyenneté
  • Organiser la coopération entre les formateurs et les maîtres d’apprentissage
  • Développer l’aptitude des apprentis à poursuivre des études
  • Assister les postulants à l’apprentissage dans leur recherche d’employeur
  • Apporter un accompagnement aux apprentis pour prévenir ou résoudre les difficultés d’ordre social et matériel
  • Encourager la mobilité internationale notamment au travers des programmes de mobilité européens

Pour toutes ces raisons, l’apprentissage est une voie essentielle d’intégration sociale et professionnelle réussie.

L’apprentissage jusqu’à 30 ans :

Depuis le 1er janvier 2017, il est désormais possible d’entrer en apprentissage jusqu’à 30 ans, au lieu de 25 ans, en région Grand Est afin de lutter contre le chômage des jeunes. En plus du Grand Est sont concernées la Bretagne, la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val-de-Loire, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine et le Pays-de-la-Loire. Le dispositif sera testé jusqu’à fin 2019. Si le test est concluant, l’expérience sera généralisée à l’ensemble des régions dès 2020.